Cycle de formations 2017 : premiers retours sur une opération réussie

Vous êtes ici

En 2017, l’Agence des Villes et Territoires Méditerranéens Durables (AVITEM), l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Agence de Coopération Allemande pour le Développement (GIZ) ont co-produit un cycle annuel de trois séminaires de haut niveau sur les questions urbaines et territoriales en Méditerranée. Le troisième et dernier séminaire s’est tenu à Hambourg du 3 au 8 décembre 2017.

 

Le choix de Hambourg pour accueillir ce 3ème séminaire  a répondu à quatre considérations :

  • une ville liée de longue date à Marseille par un jumelage dont on célébrera en 2018 le 60ième anniversaire,
  • une ville qui partage avec Marseille une appartenance à des réseaux et à des espaces larges et anciens pour Marseille, et qui s’intègre au monde millénaire des villes hanséatiques pour Hambourg,
  • une ville qui présente les caractéristiques d’une métropole portuaire qui a en commun de très nombreuses spécificités urbaines, territoriales etmaritimes à l’instar des nombreuses métropoles portuaires qui structurent l’espace méditerranéen,
  • une ville qui, en résonance avec Marseille, a permis de mettre en relief la dimension franco-allemande de cette coopération conduite par l’AVITEM et l’AFD avec leur partenaire allemand.

 

Tout d’abord, la visite organisée à Stade (ville relevant du périmètre de la métropole de Hambourg)  a permis de mesurer les complexités, et les réussites de la région métropolitaine de Hambourg, composée de la ville-centre – la ville hanséatique de Hambourg - et de villes périphériques en pleine expansion, à la fois pour le tourisme, l’innovation, la fabrication des matériaux du futur, et bien sûr le transport maritime. Les discussions tenues à l’hôtel de ville de Stade ont notamment permis de mettre en débat les problématiques et d’échanger sur les pratiques publiques et privées rencontrées dans les métropoles méditerranéennes et européennes.

 

De leur côté, nos interlocuteurs de Hambourg ont eu à cœur de donner une vision complète de leur ville dans son ancrage historique, géographique et territorial, en alternant présentations et échanges avec des visites du terrain. On retiendra à cet égard l’IBA (« exposition internationale urbanistique »), le processus de rénovation urbaine des iles sur l’Elbe avec  « Le Saut de l’Elbe », ainsi que  la visite de Wilhemsburg, illustration réussie d’un processus stratégique de mutation urbaine.

 

 Enfin, la visite des installations portuaires de Hambourg aura, pour sa part, laissé à tous une très forte impression de force, de dynamisme et d’efficacité. De même, le bâtiment de la nouvelle philharmonie, qui marquera sans doute  durablement la signalétique urbaine de Hambourg, n’aura pas manqué  de séduire avec son architecture audacieuse. La gouvernance métropolitaine, les méthodes de concertation et de co-construction associant les citoyens, l’environnement (en particulier, l’étude des processus de résilience, d’adaptation aux changements climatiques et la prévention et la gestion des risques auxquels nos partenaires  de Hambourg sont très attachés) ont été les thèmes majeurs du séminaire.

 

Tout au long de la semaine, conférences, ateliers, rencontres, visites sur le terrain ont alterné. Une soirée-débat sur le thème « Défis du changement climatique et développement métropolitain en mer du Nord et en Méditerranée », organisée à l’université de HafenCity, a rencontré un public nombreux et averti.  

 

Le Consul Général de France avait convié à l’Institut français les auditeurs et leurs accompagnateurs pour un échange informel autour d’un dîner avec des personnalités de Hambourg, soulignant par là-même la qualité de cette action exemplaire de coopération franco-allemande.