Si cette lettre ne s'affiche pas correctement, cliquez-ici

Avitem

Infolettre
AVRIL 2019

Editorial

Journée des Autorités locales de la Méditerranée de l’Ouest

 

Le CGET a pris deux initiatives heureuses en organisant, pour la première fois, une conférence ministérielle sur la cohésion et l’aménagement des territoires, à Montpellier le 26 avril et en la faisant précéder la veille, d’une conférence des Autorités locales de la Méditerranée de l’Ouest.

 

Chacune de ces deux manifestations s’est déroulée dans le cadre du 5+5, un espace de coopération qui, depuis une trentaine d’années, permet à cinq pays du Sud (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye) d’échanger et de coopérer avec cinq partenaires du Nord (Portugal, Espagne, France, Italie et Malte).

 

Ces deux conférences successives à Montpellier les 25 et 26 avril 2019 ont permis d’ouvrir un nouveau champ de coopération entre les dix Etats et les collectivités territoriales des pays concernés, et de poser des jalons supplémentaires dans la perspective du Sommet de deux rives que Marseille accueillera le 24 juin 2019.

Zoom du mois

La biodiversité urbaine en Méditerranée

 

Dans le cadre de son engagement sur la réflexion et les actions en faveur de la ville méditerranéenne durable, l’AVITEM a monté ce 26 avril un atelier sur la biodiversité urbaine en Méditerranée.

 

L’objectif de l’exercice visait à dresser un état de la connaissance des recherches et des pratiques de cette thématique et d’émettre des recommandations pouvant être favorablement mises à profit par les partenaires aménageurs de l’Agence, notamment ceux qui ont souhaité participer au Réseau des aménageurs de la Méditerranée.

 

Organisé autour d’une ouverture institutionnelle par la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur et d’une conclusion par la Ville de Marseille, l’atelier a bénéficié de la participation de nombreuses organisations du territoire et hors territoire : ainsi des partenaires d’Occitanie tout comme la représentation méditerranéenne de l’UICN de Malaga étaient présents. L’atelier était structuré autour de quatre tables rondes, visant en premier lieu à poser le lien entre biodiversité et organisation spatiale urbaine, puis à expliquer la relation qu’entretient l’homme avec son écosystème notamment dans sa composante socio-environnementale, à évaluer les externalités positives de la nature et de la biodiversité en ville, et enfin à identifier des  axes d’amélioration dans le cadre de projets d’aménagement définis comme « bio-compatibles ».

 

Dernières actualités

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE D’UN TOURISME DURABLE

Le tourisme, activité clé de l’économie méditerranéenne, est également un...

T.R.I.G-EAU : UN PARTENARIAT FRANCO-ITALIEN CONTRE LES INNONDATIONS

Les partenaires du projet Interreg Maritime T.R.I.G-Eau se sont réunis à Portofino le 11...

L'AVITEM, PARTENAIRE DE L'INSTITUT D'URBANISME ET D'AMÉNAGEMENT RÉGIONAL D'AIX-MARSEILLE

L'Institut d'Urbanisme et d'Aménagement Régional d'Aix-Marseille (IUAR),...

Appel à projets


4ème Appel du Programme Interreg Marittimo

Le 4ème Appel à présentation de candidatures de projets simples et stratégiques intégrés thématiques pour les Axes prioritaires 1 et 3, approuvé par décret n° 2874 du...
Evénements à venir
16/05/2019


Atelier du réseau des aménageurs (Gênes)


24/05/2019


Workshop : Happen à Marseille


30/05/2019


Semaine européenne du développement durable : inscrivez...


Tout l'agenda

Pour aller plus loin...

 

 

 

Suivez-nous sur les réseaux :

 

        

 

 

 

 

Parution de l'ouvrage "Homo domesticus" - Une histoire profonde des premiers Etats     

Servi par une érudition étourdissante, une plume agile et un sens aigu de la formule, Homo domesticus nous offre une synthèse brillante et sans équivalent de l'histoire des premiers États, de la naissance de l'agriculture aux premiers centres urbains, démontant implacablement le grand récit de la naissance de l'État antique comme étape cruciale de la civilisation humaine.


Aucun ouvrage n'avait jusqu'à présent réussi à restituer toute la profondeur et l'extension universelle des dynamiques indissociablement écologiques et anthropologiques qui se sont déployées au cours des dix millénaires ayant précédé notre ère, de l'émergence de l'agriculture à la formation des premiers centres urbains, puis des premiers États.
C'est ce tour de force que réalise avec un brio extraordinaire Homo domesticus. Servi par une érudition étourdissante, une plume agile et un sens aigu de la formule, ce livre démonte implacablement le grand récit de la naissance de l'État antique comme étape cruciale de la " civilisation " humaine.
Ce faisant, il nous offre une véritable écologie politique des formes primitives d'aménagement du territoire, de l'" autodomestication " paradoxale de l'animal humain, des dynamiques démographiques et épidémiologiques de la sédentarisation et des logiques de la servitude et de la guerre dans le monde antique.
Cette fresque omnivore et iconoclaste révolutionne nos connaissances sur l'évolution de l'humanité et sur ce que Rousseau appelait " l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes ".

 

 

AVITEM

Groupement d'intérêt public

19 rue Vacon
13001 Marseille - France

Copyright AVITEM. All rights reserved

Si vous souhaitez vous désabonner, cliquez ici