La nature pour soigner er lutter contre l'isolement en ville, C'est le défi du projet RECETAS ! Communiqué de presse – Mai 2021

Vous êtes ici

L’Agence des Villes et Territoires Méditerranéens Durables AVITEM et les Hôpitaux Universitaires de Marseille AP-HM font partie des 13 organisations participant à ce projet H2020.

 

 

Se balader dans un parc, faire pousser des tomates, cultiver des fleurs... et si ces activités étaient proposées pour lutter contre l’isolement, dans le cadre de parcours thérapeutiques, ou même globalement pour améliorer la qualité de vie des citoyens ? C’est ce qu’on appelle des prescriptions sociales basées sur la nature.

C’est pour approfondir ces questions que le projet européen RECETAS a été conçu.

Regroupant 13 organisations de 9 pays et coordonné par l'Institut de Santé Mondiale à Barcelone (ISGlobal), le projet est porté par l’Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables (AVITEM) et les Hôpitaux Universitaires de Marseille (AP-HM) en France.

Rien qu'en Europe, et ce, avant la pandémie de COVID-19, plus de 75 millions d'adultes indiquaient se réunir en famille ou entre amis seulement une fois par mois, et 30 millions se sentaient fréquemment seuls. S’il est prouvé que la solitude réduit notre espérance de vie, elle peut être aussi dangereuse pour la santé que le tabagisme ou le surpoids.

Tout l’enjeu de RECETAS consiste justement à analyser et évaluer comment la nature en ville peut favoriser les interactions sociales et contribuer à lutter contre l’isolement. Les solutions fondées sur la nature et les infrastructures vertes, destinées à atténuer l'urbanisation et ses conséquences environnementales néfastes, peuvent également améliorer la santé et le bien-être, y compris en période d’épidémies.
Pour atteindre ses objectifs, RECETAS réalisera trois études d’observation et trois essais cliniques dans six villes: Marseille, Barcelone, Prague, Helsinki, Cuenca (Équateur) et Melbourne. L'une des clés du projet RECETAS est son approche interdisciplinaire, qui réunit des professionnels de différents domaines notamment la santé publique, la psychologie, la médecine clinique, l'ingénierie, l'économie, le commerce ou encore le droit.
Débuté au printemps 2021 pour une durée de 5 ans, ce projet de recherche et d'innovation est co-financé par une subvention de 5 millions d'euros accordée par l'Union Européenne dans le cadre de son programme Horizon 2020.

Alice Cucchiaro, AVITEM – a.cucchiaro@avitem.org 
Stéphanie Gentile, AP-HM - stephaniemarie.gentile@ap-hm.fr

3 mai 2021