Retour sur le séminaire organisé à Hambourg

Vous êtes ici

En 2017, l’AFD, l’AFD et la GIZ ont co-produit un cycle de trois séminaires de haut niveau sur les questions urbaines et territoriales en Méditerranée. Le troisième et dernier séminaire s’est tenu à Hambourg du 3 au 8 décembre 2017.

Le choix de Hambourg faisait sens. La deuxième ville de France et la deuxième ville d’Allemagne sont jumelées, ces deux métropoles portuaires s’ouvrant à une Méditerranée qui dépasse largement les limites du Mare nostrum, et s’intègre dans un espace millénaire bien plus vaste, celui des villes Hanséatiques. L’AVITEM et ses partenaires ont ainsi pris le parti d’une vision euro-méditerranéenne élargie.

 

La Région Métropolitaine de Hambourg : une coopération volontaire, une organisation des flux, une dynamique économique

Les processus de métropolisation ont conduit 1000 communes à organiser une coopération afin de définir ses intérêts communs, y compris financiers, avec une équité dans la négociation, c’est-à-dire une commune, un maire, une voix. Depuis 2007, la Région Métropolitaine de Hambourg ne cesse de s’agrandir, elle intègre désormais 5,3 millions d’habitants, sur une superficie de moins de 30 000 km².

Dotée d’un budget de 3 millions d’euros et dans une démarche de volontariat et de confiance, cette coopération se traduit par des projets à géométrie variable, aux systèmes d’action multi-acteurs, qui maillent et qui structurent le territoire. Dans ce cadre, nous avons pu étudier Stade, ville de 50 000 habitants située à 60 km de Hambourg, devenue en quelques décennies un pôle industriel de pointe, et qui s’engage pleinement dans la démarche métropolitaine, afin de bénéficier d’un rayonnement international et d’optimiser les ressources. 

Quelques projets emblématiques forment cette région métropolitaine. Par son ampleur (augmentation de 40% de la superficie du centre-ville), par sa capacité à internationaliser la région métropolitaine et par son attractivité économique (70000 logements et 47000 emplois prévus), l’opération Hafen City, assurée par une société à capitaux 100% publics, en est exemplaire. L’IBA (« Exposition internationale urbanistique »), autre projet phare, est un processus participatif stratégique de mutation urbaine, articulé à un projet paysager, qui a su faire « Le Saut au-dessus de l’Elbe » et recréer le lien entre le quartier paupérisé de Wilhemsburg et le centre-ville de Hambourg.

La mobilité métropolitaine construit également ce territoire. Face aux défis de l’accroissement et le vieillissement de sa population, de congestion sur les axes routiers et au niveau des stations, de la diffusion de l’urbanisation, la Hamburger Verkehrsverbund, HVV, opérateur public, coordonne la stratégie et l’action de 30 opérateurs de transport. Couvrant 8600 km² de surface, elle répond aux besoins de 3.5 millions d’usagers par une coordination des services (un seul ticket, une tarification par zones) et par une orientation stratégique intégrée vers l’accessibilité de tous à tout.

Enfin, la protection de l’environnement et les défis du réchauffement climatique (en particulier l’étude des processus de résilience, d’adaptation aux changements climatiques et la prévention et la gestion des risques auxquels nos partenaires de Hambourg sont très attachés) fut un fil rouge de notre semaine. Une soirée-débat sur le thème « Défis du changement climatique et développement métropolitain en mer du Nord et en Méditerranée » a également été organisée à l’université de HafenCity. Alors que les conséquences des changements climatiques se font déjà sentir (sécheresses, immersions, augmentation du niveau de la mer, de la température, moussons irrégulières, acidification de l’océan, …), ont été rappelés lors de cette soirée, le besoin et la pertinence de travailler ensemble à construire des espaces urbains et métropolitains résilients.

En résumé, le programme était riche. Tout au long de la semaine, conférences, ateliers, rencontres, moments plus conviviaux (à l’instar de la réception donnée à l’institut français par le Consul Général de France, M. Laurent Toulouse), visites sur le terrain ont alterné.

 

Une année réussie

Cette année s’achève donc par un atelier particulièrement réussi : le pari de ce cycle à trois a été relevé avec brio ! L’AVITEM, l’AFD et la GIZ, programme Comun ont su réunir leur savoir-faire afin de construire ensemble un cycle de formation enrichi, en immersion dans trois métropoles : Aix-Marseille-Provence, Tunis et Hambourg. Cette année au croisement de différents modèles de gouvernance du territoire métropolitain, différentes méthodes de projets, différents types de projets, fut très fertile. Désormais, il s’agit de tirer les enseignements des exemples étudiés. Enfin, à l’issue de ce cycle annuel, de rencontres, de débats, un large réseau euro-méditerranéen se construit.